La vie

Donc, votre utérus essaie de vous tuer: essayez ces 11 traitements à la maison pour l'endométriose

Créé pour Greatist par les experts de Healthline. Lire la suite

Partager sur Pinterest

Si vous souffrez d'endométriose, vous savez à quel point cela peut être misérable. Lors d'une journée difficile, vous pouvez vous trouver à la recherche d'une solution rapide à la maison, comme un coussin chauffant - ou un sédatif (nous l'obtenons).

Les symptômes de l'endométriose ne sont pas du tout pareils. Il faudra peut-être un peu de bricolage pour déterminer quels remèdes feront l'affaire.

Mais d'abord, un récapitulatif de l'endométriose

Vous ne savez pas exactement de quoi vous avez affaire ici? L'endométriose est une affection qui affecte 3 à 10% des femmes en âge de procréer.

Cela se produit lorsque le tissu normalement présent dans votre muqueuse utérine commence à se développer en dehors de votre utérus - généralement ailleurs dans votre abdomen, comme vos ovaires ou vos trompes de Fallope.

On pense que l’endométriose commence lorsque les cellules qui forment le tissu utérin se déplacent ailleurs dans le corps, par le biais de sang ou par les vaisseaux sanguins et le système lymphatique. Cela pourrait aussi être lié à la génétique.

Certaines femmes atteintes d'endométriose ne remarquent aucun symptôme. Ils ne savent peut-être même pas qu’ils sont atteints jusqu’à ce qu’il soit découvert par le biais d’une chirurgie ou d’un examen du bassin.

D'autres personnes atteintes souffrent de douleurs abdominales intenses tout au long de leur cycle menstruel, en particulier avant et pendant leurs règles.

Cela est dû à l'inflammation qui se produit lorsque le tissu utérin se développe en dehors de son emplacement habituel. (Êtes-vous trop bon pour votre maison?!)

Symptômes que vous pourriez remarquer

Si vous souffrez d'endométriose, vous remarquerez peut-être les symptômes suivants:

  • douleur abdominale, surtout pendant vos règles
  • douleur pendant les rapports sexuels
  • douleur en allant aux toilettes
  • saignements menstruels excessifs ou saignements entre les menstruations
  • infertilité

Si vous pensez que vous pourriez avoir une endométriose, parlez-en à votre médecin le plus tôt possible. Il ne peut être diagnostiqué officiellement qu'avec un examen pelvien. Votre médecin recherchera des kystes et des cicatrices dans la région abdominale.

Votre médecin peut également effectuer une intervention chirurgicale mineure appelée laparoscopie pour comprendre exactement ce qui se passe.

Malheureusement, il n'y a pas de remède connu pour l'endométriose. Mais vous pouvez le gérer avec des médicaments et des traitements à domicile.

De nombreux médecins prescrivent une contraception hormonale pour réduire les symptômes et réduire les saignements (la pilule contraceptive arrête généralement l'ovulation, ce qui peut apporter un soulagement).

Dans les cas graves ou en cas d'infertilité, vous pouvez avoir besoin d'une intervention chirurgicale pour enlever les excroissances en dehors de votre utérus et aider votre corps à concevoir plus facilement.

Le seul moyen de se débarrasser définitivement des symptômes de l'endométriose consiste à subir une hystérectomie au cours de laquelle l'utérus est enlevé. Cette procédure est irréversible et ne devrait être effectuée que si vous savez que vous ne voulez pas avoir d'enfants.

11 traitements à domicile pour l'endométriose

Si vous souhaitez gérer vos symptômes d'endométriose sans traitement hormonal, vous avez plusieurs solutions.

Régime anti-inflammatoire: à faire

Ce que vous mangez a un effet majeur sur votre ressenti. La recherche a montré que les aliments anti-inflammatoires peuvent aider à réduire les symptômes de l'endométriose.

Adoptez un régime alimentaire riche en légumes et légumes à feuilles, en acides gras oméga-3 (provenant d'aliments comme le poisson, les noix et les graines) et en thé vert. Essayez de limiter les aliments riches en FODMAP, le gluten et les produits laitiers.

Régime anti-inflammatoire: à ne pas faire

Les acides gras trans provoquent une inflammation, même chez les personnes sans endométriose. Toute personne aux prises avec cette maladie devrait donc réellement essayer de les limiter réellement. Les glucides raffinés peuvent également enflammer votre intestin et causer de la douleur.

Des recherches ont montré que la consommation d'aliments raffinés peut également affecter votre fertilité. Il est donc important de surveiller votre alimentation si vous souhaitez être enceinte.

Coussin chauffant

Lorsque la douleur est la plus intense, appliquer de la chaleur sur la région abdominale peut vous aider. Cela détend les muscles pelviens et maintient le sang qui coule, ce qui peut réduire les crampes.

Bain chaud

Semblable à un coussin chauffant, un bain chaud entoure votre corps de chaleur, ce qui peut vous aider à vous détendre et à soulager votre douleur.

Ajoutez une bombe de bain contenant des huiles essentielles de lavande, de sauge, de marjolaine et de rose, qui, selon des études, pourrait réduire les douleurs menstruelles.

Huile de castor

Certaines personnes ne jurent que par l'huile de ricin comme remède naturel contre les douleurs intenses liées aux règles. Cette huile végétale naturelle est connue pour ses utilisations anti-inflammatoires et médicinales et pour son pouvoir hydratant.

Vous pouvez l'appliquer à l'extérieur de votre abdomen et le combiner avec un coussin chauffant pour en maximiser les bienfaits. Pour éviter de perturber les niveaux de pH naturels de votre corps, vous ne devriez jamais appliquer d'huile de ricin directement sur votre région vaginale.

Suppléments d'oméga-3

Les acides gras oméga-3, présents principalement dans les poissons comme le saumon et les sardines, mais aussi dans certaines sources végétales, aident à renforcer les cellules pour lutter contre l'inflammation et la douleur.

Vous pouvez manger ces aliments, mais vous pouvez également prendre un supplément quotidien d'huile de poisson pour vous assurer de prendre une dose constante. Parlez à votre médecin pour vous aider à trouver une marque réputée et décider si les suppléments vous conviennent.

Médicaments en vente libre

Bien qu'ils ne constituent pas une solution à long terme, les analgésiques comme l'ibuprofène et l'aspirine peuvent soulager vos symptômes lorsqu'ils s'aggravent particulièrement.

Veillez simplement à ne pas les utiliser tout le temps, car ils peuvent provoquer des nausées et des dégâts avec votre microbiome intestinal si vous en faites trop, ce qui ne fera qu'accroître l'inflammation.

Thé au gingembre

Avez-vous déjà été tellement submergé par les crampes que vous avez littéralement eu la nausée? C'est super amusant (JK - ça craint).

Lorsque vous ne pouvez pas vous en occuper, prenez une tasse de thé au gingembre fumante pour réchauffer votre corps et apaiser votre estomac. Des recherches ont montré que le gingembre peut réduire les nausées et les vomissements associés à la grossesse et qu'il pourrait également être utile en cas de nausée liée à l'endo.

Safran des Indes

Cette épice jaune vif qui figure dans tant de lattes grammables contient un composé appelé curcumine, qui a démontré sa capacité à limiter la croissance des cellules de l'endomètre.

Il est également anti-inflammatoire et peut donc être utile pour la gestion de la douleur.

Exercice

Un des effets secondaires de l'endométriose est souvent la prise de poids. Cela peut arriver à cause d'un déséquilibre hormonal ou de l'utilisation de médicaments.

Pour éviter que votre corps ne devienne plus enflammé, combinez une alimentation saine à un exercice physique régulier (l'American Heart Association recommande 150 minutes d'activité aérobique d'intensité modérée par semaine).

Multivitamines

Une multivitamine quotidienne peut vous aider à consommer une grande variété de vitamines et de minéraux. Des recherches ont montré qu'une supplémentation en antioxydants, tels que les vitamines E et C, pouvait atténuer les douleurs de l'endométriose.

Prendre une multivitamine peut également aider à augmenter vos chances de tomber enceinte. Parlez à votre médecin pour trouver la combinaison de vitamines et de minéraux qui vous convient le mieux.

Endo déclenche pour éviter

À titre de rappel amical, voici les déclencheurs typiques à éviter en cas d’endométriose:

  • les gras trans
  • les aliments transformés
  • gluten
  • laitier
  • surutilisation de médicaments contre la douleur en vente libre
  • caféine excessive et alcool

Bien que l'endométriose puisse être frustrante, elle ne doit pas nécessairement dominer votre vie. Essayez différentes stratégies pour gérer vos symptômes et parlez-en à votre fournisseur de soins de santé si vous avez besoin de secours plus intensifs.

Rappelez-vous que vous n'êtes pas seul: des millions de femmes vivent heureusement et en bonne santé tout en faisant face à cette maladie. Avec la bonne combinaison d'options de traitement, vous pouvez aussi.